Noémi McComber a complété une maîtrise en arts visuels et médiatiques du Chelsea College of Art (University of the Arts, Londres) au Royaume-Uni en 2002. Depuis, elle poursuit différents projets artistiques en tant qu’artiste et commissaire, adoptant une approche multidisciplinaire et collaborative. Elle a notamment présenté son travail au ICA (Institute of Contemporary Art) à Londres et au Kunstverein Kohlenhof à Nurembourg en 2003, au Moscow Centre for the Arts et à la Castlefield Gallery de Manchester en 2006, à la galerie L’Oeil de poisson de Québec et au Musée des Beaux-arts de Sherbrooke en 2007, ainsi qu’à La Centrale galerie Powerhouse et à B-312 à Montréal en 2009. En 2011, elle a présenté Nouveaux drapeaux pour vieux monuments à Dare-Dare, Déploiement en règle au festival de performance Viva art action!, ainsi que La peau du bronze, une exposition solo à la Maison des Arts de Laval. En 2013 on a pu voir ses vidéos à Optica dans une exposition individuelle intitulée Mise en échec, ainsi qu'au Studio XX dans le projet collectif Corrections marginales. Son travail a également été diffusé en Finlande, au Pays de Gales et en Colombie cette année-là. En 2015, elle a présenté Reconfigurations: La procession des drapeaux au Lieu à Québec (commissarié par Sonia Pelletier et présenté par le RAIQ) et dans le quartier St-Michel à Montréal (Transversal, commissarié par Alain-Martin Richard). Ce projet a également été présenté à La Centrale galerie Powerhouse en juin 2016. Elle est l’une des membres fondatrices du collectif L’Araignée, collectif féministe de diffusion en art contemporain. Elle vit et travaille à Montréal. 

a Centrale ga
Téléchargez
CV
lerie Powerhouse (2009). Elle vit et travaille à MontréaLa Centrale

© Noémi McComber 2017

 

   NOEMI MCCOMBER

   
 
 
actualités
   ACTUALITÉS

   
OEUVRES
   BIO
/ CV
&
DÉMARCHE
   CONTACT
LIENS

   ENGLISH